Accueil

Aux origines de SEMRAPlus

Bienvenue sur le site de SEMRAPLUS !

Depuis presque 30 ans, notre fondation mène une démarche exemplaire de coopération entre deux pays, l'Arménie et la Suisse, en contribuant au développement d'un centre médical de référence pour les enfants et adolescents de tout un pays.

ENGAGEZ-VOUS AVEC NOUS POUR LES ENFANTS MALADES ARMENIENS !

Créée il y a 30 ans, suite au désastreux tremblement de terre qui dévasta l'Arménie en 1988, la Fondation SEMRAPLUS est une fondation suisse basée dans le canton du Jura. L'amitié  qui, à l'occasion d'une mission humanitaire,s'instaure alors entre le Docteur Jean-Pierre-Bernhardt de Porrentruy et le Professeur Ara Babloyan d'Erevan, va permettre à SEMRA PLUS, en collaboration avec d'autres institutions, d'accompagner efficacement la Fondation Arabkir dans la gestion et le développement d'un hôpital pédiatrique complet. Celui-ci  assure désormais aux enfants malades arméniens  de toute condition des prestations de haut niveau et comparables à celles qui peuvent être offertes en Suisse. Avec le temps, cette mission a bien entendu évolué dans ses formes et ses objets : cependant, elle demeure tout aussi  nécessaire aujourd'hui que naguère.

SOUTENEZ PAR VOS DONS LES ACTIVITES DE SEMRAPLUS !

CCP 25-7831-5

ou

Banque Cantonale du Jura Porrentruy CH93 0078 9042 0354 8376 4

 

POUR TOUJOURS AU SOMMET DE L'AFFICHE

CHARLES AZNAVOUR

 

SEMRA PLUS avait eu le privilège de faire la connaissance de son Excellence Monsieur Charles Aznavour,  de le rencontrer à diverses reprises et notamment de bénéficier d'un soutien substantiel de sa part pour la création du service ORL d'Arabkir. Monsieur Aznavour nous avait fait l'insigne honneur d'accepter de faire partie de notre Conseil de Fondation.Tout récemment, nous lui avions  adressé certaines propositions parmi lesquelles figurait  une invitation en vue d'une prochaine visite dans notre canton, la République et Canton du Jura.

C'est dire avec quelle extrême tristesse nous avons appris la nouvelle de son décès. Pour nous, Charles Aznavour n'était pas uniquement cet artiste tout à fait exceptionnel -chanteur, compositeur, acteur- dont le magnifique talent était universellement reconnu depuis bientôt sept décennies. Il était aussi une personnalité résolument et intensément engagée en faveur de l'Arménie , des Arméniennes et Arméniens de là-bas, de Suisse et de partout .Sa fidélité indéfectible à ses origines,son opiniâtreté et sa générosité lui valaient le très profond respect des autorités et des membres de notre Fondation. Il constituait bien à nos yeux une référence et un exemple. Nous regrettons infiniment sa disparition et ggarderons de lui un souvenir durable, ému et reconnaissant.

Le témoignage/hommage de Jean-Pierre Bernhardt

La pluie s'est installée depuis hier...Le ciel a ainsi pris part à l'émotion qui saisit le monde après la disparition de Charles Aznavour.  En visionnant hier soir le parcours ponctué de ses chansons et d'extraits de ses films...j'ai pu prendre la mesure de l'énergie, de la "rage" qui lui ont permis d'atteindre les sommets de l'art en partant de rien. En signe de respect, j'ai ouvert une bouteille d'Ararat 20 ans d'âge en guise de toast.

Je n'étais pas triste mais ému et content qu'en partant il nous laisse son oeuvre immense et le souvenir de la générosité avec laquelle il a accepté d'accompagner SEMRA plus et de participer avec notre Fondation Elmas à la réalisation du service d'ORL pour Arabkir

Adieu l'artiste!

 

 BEAU SUCCES DU CONCERT DE LA FONDATION STEPHAN ELMAS A LA CAVE DE SOYHIERES LE DIMANCHE 21 OCTOBRE

La Cave de Soyhières était pratiquement comble ce dimanche 21 octobre pour ce concert que la Fondation Stephan Elmas organisait pour célébrer son trentième anniversaire. Un public nombreux a donc réservé un accueil enthousiaste à Hasmik Bagdasaryan et Lucine Hakobyan, deux musiciennes arméniennes de renom, ainsi qu'à la pianiste jurassienne Dominique Schwimmer. Un programme éclectique a fait se côtoyer Chopin, Beethoven, Glinka, Albeniz et Glinka. A l'affiche figuraient également des oeuvres  de compositeurs arméniens , Stephan Elmas, évidemment  mais aussi Komitas et Giorgy Saradjyan. Tout au long du concert, l'ambiance n'a cessé de croître et c'est sous des tonnerres d'applaudissements que, dans les rappels, Hasmik Bagdasaryan a chanté un Ave Maria retravaillé par Charles Aznavour et que Lucine Hakobyan et Dominique Schwimmer ont interprété , à quatre mains, une tarentelle effrénée. A l'entracte et au terme du concert,  le bar a été pris d'assaut et  permis de prolonger, de manière très conviviale ce très beau moment où  musicalité aura une nouvelle fois rimé avec générosité puisque tous les bénéfices de cette manifestation seront affectés aux actions que SEMRA PLUS déploie en faveur des enfants malades en Arménie. A noter enfin la présence dans le public de  Schoushanik Davtyan, directrice de la Fondation Arabkir, et de Jean-Pierre Bernhardt en sa double qualité de fondateur de SEMRA et de président de la Fondation Elmas.

"Résultat des courses" ? un superbe bénéfice de CHF 2'576.- qui vient d'être versé par la Fondation Elmas à la Fondation SEMRA! Un magnifique "cadeau" qui nous permettra notamment de poursuivre la création de ce Centre de formation continue lié à l'Hôpital Arabkir!

 

UNE SEMAINE BIEN REMPLIE POUR NAIRA
18 novembre 2018

En ce début du mois de novembre, Naira Avetisyan....

Suite...

VENTS FAVORABLES POUR LE CENTRE DE FORMATION CONTINUE
10 novembre 2018

Dans le sillage des actions précédentes de formation des...

Suite...

LE CAMION DU BONHEUR SUR LE CHEMIN DU RETOUR
07 novembre 2018

Après avoir livré, notamment à l'Hôpital ARABKIR...

Suite...

LE DIRECTOIRE NE CHOME PAS !
06 novembre 2018

Nouvelle séance intensive du directoire de SEMRA ce samedi 3 novembre:...

Suite...

Des photos du concert de Soyhières
02 novembre 2018

En allant sous Galerie de photos "Concert de Soyhières", vous...

Suite...

Lire toutes les nouvelles
PREMIERE SEANCE 2019 DU DIRECTOIRE DE SE
12 jan. 2019

De 09h30 à 12h00, dans la cuisine...

Suite...

DEUXIEME SEANCE 2019 DU DIRECTOIRE
06 avr. 2019

Toujours dans le "stamm" du Directoire: la...

Suite...